Les Cimes d'Aziel : le Sanctuaire de l'Aube

Forum de l'alliance de Zordania les Marcheurs de l'Aube.
 
AccueilZordaniaFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'espoir de faire revenir une âme à la lumière.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Kalthen
Ambassadeur de l'Aube
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 33
Alliance : Les Marcheurs de l'Aube
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: L'espoir de faire revenir une âme à la lumière.   Sam 14 Juin - 20:43:05




Imusam n'eut aucun mal à retrouver le chemin qui menait au drow qu'il avait tué. Il reconnu quelques détails qu'il avait remarqué lors de son premier passage, en sens inverse : une stalagmite plus grande que les autres, un arbuste carbonisé, un gros caillou qui lui avait étrangement fait penser à une tête de cochon. Il sourit en repensant que ce dernier avait pu lui faire peur peu de temps auparavant.

La situation avait bien évolué depuis. Lorsqu'il était passé pour la première fois devant cette pierre, il était angoissé, il avait alors peur que l'un de ses sept amis ne réussisse pas à éliminer le garde qu'on lui avait désigné. Peur que tout s'effonfre, si prêt du but. Cette angoisse avait disparu lorsqu'il avait su qu'aucun avait échoué, cependant elle n'avait pas été remplacée par la satisfaction intense de la réussite, mais par de nouvelles angoisses. Yasha qui restait dangeureusement au sol, inconscient, avec un profonde entaille dans le ventre et qui semblait se rapprocher un peu plus à chaque instant de la mort. Cyril qui avait le flan droit déchiré et tenait encore debout comme par magie. Peut-être celle de l'amour. Sans oublié Alexander qui ne pouvait utiliser qu'un seul de ses bras, et cette porte devant laquelle leur courage ne leur était d'aucun utilité.

A chaque fois que le groupe passait un nouvel obstacle, un ou deux nouveaux apparaissaient, affaiblissant leur détermination et leur physique. Ils n'avaient jamais été aussi proche du but, mais qui sait ce qu'ils trouveront derrière cette porte s'ils réussissent à l'ouvrir? Une nouvelle énigme à résoudre ou un nouveau combat à mener, et qui blessera ou tuera encore quelques uns d'entre eux?

Cette pensée effaça le sourire de son visage, et le cochon de pierre lui refit un peu peur.
Quelques mètres plus loin, il reconnu l'endoit où il avait mené son combat, les deux stalagmites entre lesquelles il avait tendu sa ficelle, et la troisième dans laquelle la maître-lame était encore empalé par le torse, face au sol. Il sortit difficilement le cadavre de son piège et l'allongea par terre, puis repris son soufle en regardant le trou béant au milieu du corps du drow et l'expression horrible qui s'était figé sur son visage : les yeux exorbités, la bouche ouverte, le front et les joues crispés, l'expression d'un être qui voit la mort arriver et qui ne peut l'éviter.

Tout en secouant la tête, imusam s'approcha de la face insuportable du drow, semblant apercevoir un cordon autour de son cou. Il ouvrit son armure de cuir et vit alors l'objet accroché au bout du cordon, recouvert d'un épaisse couche de sang. Il le retira de son cou et l'éxamina dans sa main : c'était une petite amulette, ronde, mais la sang empéchait de voir ce qui était gravé dessus. Il cracha alors dessus et frotta avec ses gros doigts l'hémoglobine qui parti facilement, laissant apparaitre un rat.

Il ressemblait fortement à celui qu'il avait vu sur le porte, et la taille de l'amulette corespondait à celui de l'orifice. Mais le rat était seulement dessiné dessus, l'objet était plat et sa forme ne correspondait donc pas avec l'orifice de la porte d'Onyx. Cependant, le fait que le drow possède un objet sur lequel on retrouve ce rat ne pouvait être une coincidence et confortait l'hypothèse de Cyril.

Soulagé de cette pensée, il continua à fouiller le drow, en vidant ses poches persuadé qu'il trouvera une autre chose intéressante sur lui. Il y trouva un bracelet en dents d'orc, et une poignée de longs cheveux blonds, certainement elfiques. Ces trophées de guerre ne le satisfaisaient pas, et il continua à chercher sur sa ceinture. Deux armes y étaient accrochées : une petite hache et une dague. La hache était simpliste, muni d'un manche en bois à peine travaillé, Imusam soupçonnat le maître lame de l'avoir pris à un nain, comme il avait du prendre les dents à un orc et les cheveux à une elfe. Il eut un instant envie de l'emmener avec lui, mais il se dit qu'elle était peut-être ensorcelée. De toute façon, elle était bien moins belle que la sienne.

Il sortit ensuite la dague de son foureau. Elle était assez belle, bien équilibrée, avec une prise en main confortable : ca devait être une des armes de combat du maître lame. En la maniant, il s'apperçut qu'elle avait une gravure sur le pommeau, une gravure qui représentait... un rat ! Exactement le même rat que sur l'amulette, mais en relief cette fois-ci, et sa taille concordait avec celle de l'orifice de la porte. Cette fois-ci c'était sur, Cyril avait raison.

Il fallait qu'il revienne au plus vite annoncer la bonne nouvelle, il mis le bracelet et les cheveux dans ses poches se remis à courir en direstion de la tour, le sourire aux lèvres et la dague à la main. Il se permis même de tirer la langue au cochon qu'il croyait voir dans le caillou.
Il arriva rapidement devant la tour, en brandissant le précieux objet, faisant comprendre que ses fouilles avaient été fructueuses.


-Il y a un rat de gravé sur le pommeau de cette dague, éxactemement le même que celui que j'ai vu sur la porte.
Le drow portait aussi cette amulette autour de son cou, le même rat est dessiné dessus, mais je n'ai pas compris à quoi elle pouvait bien servir...
Vérifions que la gravure de la dague corresponde bien avec l'orifice de la porte, et partons rechercher les sept autres objet sur les autres drows.
Cette porte ne nous resistera plus longtemps

_________________
Ce n'est pas à leur création que les Empires souffrent de ne pas avoir de but, mais plus tard, lorsqu'ils sont fermement établis et les objectifs oubliés et remplacés par des rites sans fondements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fantasyavatars.123.fr
Kalthen
Ambassadeur de l'Aube
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 33
Alliance : Les Marcheurs de l'Aube
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: L'espoir de faire revenir une âme à la lumière.   Sam 14 Juin - 20:43:44




Une mélodie lointaine se fit entendre dans la salle du trône...

Sanguinus senti dans la main de Voyisha que cet air ne la laissait pas indifférente... quelque chose au fond d'elle se réveillait...

Elle lacha sa main et courra vers la fenêtre... il la suiva du regard...

Elle brisa la fenêtre, laissant la musique entrée pleinement dans la pièce... musique apaisante, envoutante, inquiétante... fusionnant parfaitement avec l'atmosphère reignant dans la pièce...

Pendant quelques instants, il la laissa parcourir son être... décontractant ses muscles, mais faisant remonter son adrénalyne... quelque chose allait se passer, c'était inévitable...

Un sifflement... l'arrivée d'une arachnide...

Tout s'enchaina très vite, trop vite... Un elfe fut kidnappé par les fils de l'archnide, ramené subitement de la pièce... et sa soeur se précipita dessus, lui glissant une dague sous la gorge... situation délicate, tendue...


-"Qui es-tu, barde? Tu ne mourras pas, si tu as les réponses."

Cet elfe était l'auteur de la mélodie?... effectivement, cette dernière avait cesser...

Sanguinus s'approcha d'eux, il avait repéré une arme sur le barde... délicatement il s'en saisit, puis se redressa... examinant la lame... une rapière...

Puis il s'adressa à sa soeur afin de l'apaiser... il fallait détendre la situation... la musique de l'elfe l'avait relaxé et aux yeux du drow, celà méritait de lui laisser la vie sauve... pour le moment... il ne voulait pas voir sa soeur le tuer précipitament...


-"Olt sarol zhah naut balanced ussta dalninil... Ol zhah naut sreenath, ol zhah naut natha combatant... Uk shlu'ta'naut mumbaro jala mzild " *

Les paroles avaient été prononcé d'un temps calme et rassurant... en langage drow pour que l'elfe ne puisse les comprendre...

-------------------------------------

* : Son arme n'est pas équilibrée ma soeur... Il n'est pas dangereux, ce n'est pas un combattant... Il ne peut plus bouger alors laisse le respirer, il sera toujours temps après de le brusquer un peu plus s'il ne se décide pas à parler...

_________________
Ce n'est pas à leur création que les Empires souffrent de ne pas avoir de but, mais plus tard, lorsqu'ils sont fermement établis et les objectifs oubliés et remplacés par des rites sans fondements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fantasyavatars.123.fr
Kalthen
Ambassadeur de l'Aube
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 33
Alliance : Les Marcheurs de l'Aube
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: L'espoir de faire revenir une âme à la lumière.   Sam 14 Juin - 20:44:24




Bouffée d’air!
Wilderion expire longuement.
L’expérience qu’il vient de vivre a été plus qu’éprouvante et il doit maintenant reprendre lentement le contrôle de ses sens bouleversés.
Il respire un grand coup. Son cœur se calma un peu et il arrive de nouveau respirer à peu près normalement.
Le son revient doucement à ses oreilles et il entend la voix qui semble lui parler.


- Qui es-tu, barde? Tu ne mourras pas, si tu as les réponses

Qui est-elle, qui est-elle cette voix en apparence si dure?

Puis ce fut l’odorat qui réapparut apportant avec lui une vaste odeur de renfermée. Il se trouvait certainement dans une pièce close depuis fort longtemps, il y régnait une odeur de mort … mais aussi un léger arôme indéfinissable mais tellement plus agréable.

Curiosité naissante.


Il ouvre les yeux.
Doucement.
Étrange flottement de la vision, tout semble déformé, amplifié.
Un visage.
Battement de paupière.
L’image du visage se fait plus net. Une femme. Une femme triste, perdue. Wilderion est attiré par ce visage sans savoir vraiment pourquoi.
Quelque chose ne va pas…
Qui est t’elle?
La salle s’évapore alors qu’il plonge son regard dans ses yeux.
Elle.
Il le sait maintenant. C’est à elle qu’était adressée complainte qu’il avait joué alors qu’il était lui-même perdu au plus profond du désespoir. Et c’est aussi elle qui l’a sauvé.
Les secondes s’écoulent comme des heures alors qui se noie dans ses yeux; doux instant de réconfort et de repos.
Près de lâcher pris dans ce suave moment d’enchantement, il se rappelle cette voix pleine de douleur et de doutes :


Qui es-tu, barde? Tu ne mourras pas, si tu as les réponses

C’est à son tour de l’aider. Il se sent si proche de cette âme, si complice … si … Bien.
Jamais ses sens et ses émotions ne s’étaient manifester aussi fortes et clairement.
Il comprenait ou du moins il sentait la douleur de cette femme, il concevait son changement étant lui-même passé par là, il réalisait au combien l’épreuve soumettait son âme à des tourments insupportable. Il devait lui réapprendre ce que on lui avait réappris: L’art d’aimer.


Citation :
Aimer et être aimer de sa famille;
Chérir et être chéries de son âme sœur;
Affectionner et avoir l’affection de ses amis;
Pour finalement;
Aimer vivre et revenir à la lumière.

Bien sûr seul, il n’a aucune chance d’accomplir tout, mais il n’est pas seul il le sait.
Il accomplirait son destin, et son destin est bien sans aucun doute cette femme.


Lentement; il releva la tête. Il est sent pour la première fois la dague appuyée sur sa gorge.
Il décida de l’ignorer lorsqu’elle s’appuyuit avec plus de force. Une goutte de sang perle alors que son visage touche presque celui de sa sauveuse.
Alors que la goutte de sang glisse lentement sur son cou, il applique doucement ses lèvres sur les siennes.
Un baiser volé en guise de présentation.






Citation :
Je m’appelle Wilderion … Et j’ai en ma possession quelques des réponses que tu cherches.

_________________
Ce n'est pas à leur création que les Empires souffrent de ne pas avoir de but, mais plus tard, lorsqu'ils sont fermement établis et les objectifs oubliés et remplacés par des rites sans fondements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fantasyavatars.123.fr
Kalthen
Ambassadeur de l'Aube
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 33
Alliance : Les Marcheurs de l'Aube
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: L'espoir de faire revenir une âme à la lumière.   Sam 14 Juin - 20:45:01




Instants chavirés.

Le coeur de Voyisha semble s'arrêter.
l'image de ses lèvres qui se rapprochent se répètent inlassablement dans son esprit.
Et cette sensation!
Mais qu'est-ce que c'est?

Mal, ça fait mal, là, au milieu du ventre. Un douleur blanche. Une magie que son corps refuse et qui la torture.
Comme cette musique qu'il jouait au dehors.

Qu'est-il cet être qui ose ce geste insensé?

Voyisha reste au dessus du corps du Barde.
Silence noir.

Un cil percutant le sol pourrait la faire sursauter.

_________________
Ce n'est pas à leur création que les Empires souffrent de ne pas avoir de but, mais plus tard, lorsqu'ils sont fermement établis et les objectifs oubliés et remplacés par des rites sans fondements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fantasyavatars.123.fr
Kalthen
Ambassadeur de l'Aube
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 33
Alliance : Les Marcheurs de l'Aube
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: L'espoir de faire revenir une âme à la lumière.   Sam 14 Juin - 20:45:40




Le baisé est audacieux, osé... non, indescent plutôt... comment peut-il?...

Le temps semble arrêté... le décors immobile, comme dans un tableau...

Sanguinus ressent un profond malaise, comme s'il était lui-même embrassé... non, c'est bien pire que ça...

Alors, comme pour respecter l'atmosphère pesante, il s'arrête lui aussi... la rapière du barde lui glisse des mains et vient se planter de le sol...


*SHHHHHTOC*

_________________
Ce n'est pas à leur création que les Empires souffrent de ne pas avoir de but, mais plus tard, lorsqu'ils sont fermement établis et les objectifs oubliés et remplacés par des rites sans fondements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fantasyavatars.123.fr
Kalthen
Ambassadeur de l'Aube
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 33
Alliance : Les Marcheurs de l'Aube
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: L'espoir de faire revenir une âme à la lumière.   Sam 13 Sep - 15:53:02



Sursaut de Voyisha.

Ses yeux de rubis se jettent avec lumière sur l'objet qui vient de tomber, et remontent doucement pour se plonger dans les yeux de son frère.

_________________
Ce n'est pas à leur création que les Empires souffrent de ne pas avoir de but, mais plus tard, lorsqu'ils sont fermement établis et les objectifs oubliés et remplacés par des rites sans fondements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fantasyavatars.123.fr
Kalthen
Ambassadeur de l'Aube
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 33
Alliance : Les Marcheurs de l'Aube
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: L'espoir de faire revenir une âme à la lumière.   Sam 13 Sep - 15:53:45



Le bruit raisonne, aidant Sanguinus à reprendre ses esprits...

Lentement, il relève la tête... son regard croise celui de sa soeur...

Il se contrôle, essayant de paraître le plus calme possible... mais il ne peut retenir que ses gestes... ses yeux en amande ont virés au rouge, exprimant une rage profonde...

_________________
Ce n'est pas à leur création que les Empires souffrent de ne pas avoir de but, mais plus tard, lorsqu'ils sont fermement établis et les objectifs oubliés et remplacés par des rites sans fondements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fantasyavatars.123.fr
Kalthen
Ambassadeur de l'Aube
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 33
Alliance : Les Marcheurs de l'Aube
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: L'espoir de faire revenir une âme à la lumière.   Sam 13 Sep - 15:54:28



Miroir.

Les yeux des jumeaux rougeoient ensemble comme jamais.
La soeur perçoit la rage du frère... essaye de la contrôler...
Mais...
Les gestes qu'il retient semble entrer sans son corps. A Elle.

Une gifle.

Le claquement retenti. Le visage de Wilderion reçoit le revers de main de plein fouet.
Les ongles de Voyisha ne manquent pas d'arracher quelques morceau d'épiderme.

_________________
Ce n'est pas à leur création que les Empires souffrent de ne pas avoir de but, mais plus tard, lorsqu'ils sont fermement établis et les objectifs oubliés et remplacés par des rites sans fondements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fantasyavatars.123.fr
Kalthen
Ambassadeur de l'Aube
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 33
Alliance : Les Marcheurs de l'Aube
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: L'espoir de faire revenir une âme à la lumière.   Sam 13 Sep - 15:55:06



Sentiment agréable que cette gifle... extase...

Mais cette satisfaction n'est pas liée à la vue du geste... non, c'est plutôt parce qu'il le vit, comme s'il la donnait lui-même...

Un léger picotement dans sa main... il baisse la tête pour l'examiner... soulagement...

Il relève ses yeux, devenus plus clair, comme orangés, vers sa soeur... la rage a disparu mais de la fureur est toujours présente...

_________________
Ce n'est pas à leur création que les Empires souffrent de ne pas avoir de but, mais plus tard, lorsqu'ils sont fermement établis et les objectifs oubliés et remplacés par des rites sans fondements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fantasyavatars.123.fr
Kalthen
Ambassadeur de l'Aube
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 33
Alliance : Les Marcheurs de l'Aube
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: L'espoir de faire revenir une âme à la lumière.   Sam 13 Sep - 15:55:37



Les yeux se calment.
Mais rien n'est sûr.

Le regard de Voyisha semble se calmer aussi... et tente d'apaiser encore celui de Sanguinus. C'est à elle de régler ça.

Elle se relève doucement, laissant l'elfe à terre, enfermé dans la toile de l'araignée.

Elle se souvient qu'il semble avoir des renseignements. Et le bien-être qui semblait l'animer jusqu'à présent l'interroge.

Elle regarde le mur.
Un crochet y est planté. Surement assez solide pour supporter le poids plume du barde elfique.

Alors d'un regard, elle demande un geste.

_________________
Ce n'est pas à leur création que les Empires souffrent de ne pas avoir de but, mais plus tard, lorsqu'ils sont fermement établis et les objectifs oubliés et remplacés par des rites sans fondements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fantasyavatars.123.fr
Kalthen
Ambassadeur de l'Aube
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 33
Alliance : Les Marcheurs de l'Aube
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: L'espoir de faire revenir une âme à la lumière.   Sam 13 Sep - 15:56:13



Il doit se ressaisir, après tout il n'y a que elle qui puisse obtenir les informations...

Elle regarde le mur, le crochet... puis elle le regarde... il comprend.

Il se dirige, sans se presser, vers le barde emprisonné dans la toile... ses yeux, exprimant à présent le dédain, croisent pour la première fois ceux du barde... ce qu'il y voit le trouble un instant...

Puis il aggripe brusquement l'elfe par les épaules, le soulève énergiquement... et le plaque sans ménagement contre le mur, tout en le fixant au crochet...

Sans un mot, il se détourne de celui qui pendait à présent contre le mur, s'éloigne de quelques pas... et jettes un regard vers Voyisha...

L'heure de l'intérogatoire venait d'arriver...

_________________
Ce n'est pas à leur création que les Empires souffrent de ne pas avoir de but, mais plus tard, lorsqu'ils sont fermement établis et les objectifs oubliés et remplacés par des rites sans fondements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fantasyavatars.123.fr
Kalthen
Ambassadeur de l'Aube
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 33
Alliance : Les Marcheurs de l'Aube
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: L'espoir de faire revenir une âme à la lumière.   Sam 13 Sep - 15:56:45



Voyisha lance sa dague en l'air et la rattrape.
La lance, la rattrape.
La lance, la rattrape.
Et ainsi de suite.

D'un regard hautain, elle reprend le pouvoir sur elle-même. Son âme sombre à su mettre ses troubles dans un endroit caché que son esprit n'a pas encore fouillé.

Elle fixe l'elfe froidement.




Ton geste insensé ne te coutera pas la vie.
Pour cette fois.

Tiens-toi tranquille, et dis enfin ce que tu sais.

PARLES!

_________________
Ce n'est pas à leur création que les Empires souffrent de ne pas avoir de but, mais plus tard, lorsqu'ils sont fermement établis et les objectifs oubliés et remplacés par des rites sans fondements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fantasyavatars.123.fr
Kalthen
Ambassadeur de l'Aube
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 33
Alliance : Les Marcheurs de l'Aube
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: L'espoir de faire revenir une âme à la lumière.   Sam 13 Sep - 15:57:30



Wilderion senti la main entrer violemment en contact avec sa joue.
Cela eu pour effet de le sortir de ce surprenant enchantement qui le tenait loin de la raison mais près de émotions.
Quelques gouttes de sang coulèrent le long de la joue meurtrie et s’écrasèrent au sol.
Lentement le barde leva les yeux vers son exécutrice.
Ces yeux.. Si merveilleux … Si.. Si envoûtant.
Il se sentait si bien depuis qu’il avait rencontré cette étrange et obsédante drow. Il le savait depuis le premier regard elle était celle là; le manque secret de sa vie.


- Excusez moi grande Dame certaines choses ne peuvent être aisément réprimés. Je m’appelle Wilderion, mon nom lui n’a qui peut d’intérêt dans le contexte. Permettez moi de vous contez mon histoire, peut être comprendrez vous mieux ce qu’il m’arrive?

Wilderion ferma les yeux afin de mieux se concentrer et attendit une affirmation. Il se sentait si bien que malgré une situation des plus préoccupante pour sa vie il ne cessait de sourire.
Aucun son ne fut prononcé, il décida de prendre ça pour un oui.


- Comme vous le savez maintenant je m’appelle Wilderion, humain de naissance. Je n’ai jamais eu de réel famille même si je considère l’homme qui m’a recueille comme mon père. Il est mort depuis fort longtemps maintenant.
Toujours est t’il que j’ai tout de même continué de mener ma vie, cela auprès de l’empire Othonin qui m’a donné titre et réputation. De belle année de jeunesse et d’insouciance.


Wilderion soupira à l’évocation de ses propres souvenirs. Ce qu’il s’apprêtait maintenant à dire, il ne l’avait dit à personne. Ceux qui le savaient l’avaient vécu avec lui.
Sans perdre l’assurance de sa voix il repris, elle devait savoir …


- Mais la jeunesse passa emportant avec elle l’insouciance et furent remplacés par la responsabilité, la douleur : la Vieillesse.
Figurez vous ma dame, que je ai déjà connu la mort. Du moins celle de mon esprit car si mon corps a continué à vivre mon esprit, lui, à agonisé.
C’est dans cette période que les elfes sont arrivés sur Zordania.
Curieuse époque je doit dire.
J’ai eu la chance… non je dirais plutôt l’opportunité d’en rencontrer une cela grâce à mon fils adoptif.
Eu elle pitié de moi ou fut t’elle attiré par les tourments de mon âme, je n’en sais rien, toujours est t’il qu’elle décida d’aider mon âme perdu de moi-même
Son aide fut précieuse et maudite.
Pendant des semaines elle m’aida faire revenir mon âme dans le monde des vivants et finalement y arriva.
Pourtant ce ne fut pas la même âme qui réapparut, mais une âme sombre et solitaire.
Enrilfel, puisque c’était le nom de l’elfe, me révéla que l’intégrité d’une âme reposait sur trois point fondamentaux.


Wilderion inspira lentement et plongea dans ses souvenirs.
Sa voix se fit vibrante d’émotion.


- Ses mots furent ceux ci :

Aimer et être aimé de sa famille;
Affectionner et avoir l’affection de ses amis;
Chérir et être chéries de son âme sœur;
Pour finalement;
Aimer vivre et revenir à la lumière.


S’en suivi un long silence. Un légère goutte d’eau salée roula le long de la joue de l’homme emportant avec elle le rouge du sang suintant de la blessure.

- Mon fils adoptif qui est ma seule famille s’occupa de moi et m’aima en tant que père. Notre lien est indestructible.
Mes amis m’aidèrent autant qu’ils le purent et de toute leur force. Notre lien est à jamais écrit au plus profond de ma mémoire.
Et enfin l’amour; le vrai, et bien il se porta vers la musique. A l’époque je ne savais pas pourquoi maintenant tout s’éclaire. N’est pas la musique qui m’a guidé ici?


Wilderion écouta attentivement la respiration de la femme qui se tenait devant lui. Il se laissa quelques instants porter par cette seule mélodie.
Puis doucement sa voix repris.


-Mais il faut croire que la musique n’est pas bonne amante puisque malgré tout l’amour que je lui donnais j’éprouvais toujours ce manque qui faisait de mon âme, une âme sombre.
Terrible période de ma vie. La nouvelle vigueur accordée à mon corps et mon esprit par ma nature elfique surpris tout le monde.
Moi, Wilderion, me suis emparé du pouvoir au sein de l’empire Othonin et l’ai plongé dans le plus profond chaos. Dans la forteresse d’Hocival j’ai réuni les meilleurs seigneurs de l’empire et les ai entraîné dans les plus violentes guerres que n’aura jamais connu l’empire Othonin.
Mon âme sombre ne ressentait plus rien, plus rien du tout. Tout m’apparaissait comme futile … sans importance aucune. Lorsque j’était seul, je me réfugiais avec ma seul compagne: ma lyre.


Wilderion se crispa à l’évocation de ces sombres moments, cette époque avait été traumatisante. Mais sont calvaire venait de prendre fin. Son âme sœur se tenait maintenant devant lui, clairement désigné par la musique de sa compagne. A peine avait t’il poser les yeux sur elle, il avait su qu’il l’aimerait jusqu’à sa mort.
Qu’importe si elle devait survenir bientôt.
Son âme était de nouveau complète et il était prêt à lui venir en aide comme elle l’avait fait pour lui… même si elle ne s’en était pas rendue compte.


- Grande dame, voilà la fin de mon histoire.
Ce que certain pourrait appeler le destin m’a mener ici, pour moi j’ai été guidé pour mon salut et peut être pour le votre si vous le souhaitez.
En moi, vous ne trouvez pas d’âme plus dévouée à la votre, je vous prie de bien vouloir le croire.
Si vous ne voulez pas croire en cela, tuez moi car ma nouvelle vie ne pourra jamais se passez de vous.


Wilderion se tut conscient qu’il ne pourrait jamais dévoilé son âme plus qu’aujourd’hui, ceux qui le côtoient connaissent sa nature énigmatique, solitaire et renfermé; et pourtant il venait d’ouvrir les portes de son âme à une inconnue.
Dangereux jeu … maintenant elle avait tout pouvoir de protéger cette nouvelle âme ou de la corrompre et l‘éloigner de la lumière pour toujours.

Wilderion ferma de nouveau les yeux.

_________________
Ce n'est pas à leur création que les Empires souffrent de ne pas avoir de but, mais plus tard, lorsqu'ils sont fermement établis et les objectifs oubliés et remplacés par des rites sans fondements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fantasyavatars.123.fr
Kalthen
Ambassadeur de l'Aube
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 33
Alliance : Les Marcheurs de l'Aube
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: L'espoir de faire revenir une âme à la lumière.   Sam 13 Sep - 15:58:15



Aimer et être aimé de sa famille...
Vertige.
Murmure.

Tais-toi...

Affectionner et avoir l’affection de ses amis
Images lointaines...
Voix à peine audible.

Tais-toi...

Chérir et être chéries de son âme sœur
Se retourne vers Màlekith...
L'imagine se réveiller, puis plus rien...
Voix ferme, angoissée.

Tais-toi.

Aimer vivre et revenir à la lumière.
Douleur atroce au ventre et aux oreilles.
Insinuation de douleur dans la tête, le cerveaux se distord.
Cri.

Tais-toi!


Et il ne se tait pas.
Il parle.
Parle.
Parle, comme elle le lui avait demandé.
Mais elle ne supporte plus.
Et elle aime, pourtant.
Pas supporter.
Aimer.
Pas supporter d'aimer...

Elle reste immobile les yeux rivés dans ses yeux.
Elle n'ecoute pas vraiment, son âme semble chercher une place dans son corps sans la trouver.
Ses yeux se vident.
Les mots la traversent.
Rien.
Fin.
Evanouissement.
Tombe.
Là.
Par terre.
Silence.
Sans réponse.
Respiration calme.
Sommeil profond.
Proche de la mort?
Elle n'entend plus rien.

_________________
Ce n'est pas à leur création que les Empires souffrent de ne pas avoir de but, mais plus tard, lorsqu'ils sont fermement établis et les objectifs oubliés et remplacés par des rites sans fondements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fantasyavatars.123.fr
Kalthen
Ambassadeur de l'Aube
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 33
Alliance : Les Marcheurs de l'Aube
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: L'espoir de faire revenir une âme à la lumière.   Sam 13 Sep - 15:59:01



Sanguinus avait écouter le discours du barde... ébahit par le fait que l'on puisse dévoilé ce qui était le plus profond en nous devant des inconnus... il y avait quelque chose de touchant...

Ebahit, oui! Mais méfiant... rien ne prouvait que c'était la vérité... cela pouvait avoir pour seul but de les amadouer, de gagner du temps... pour eux...

Sentiment de malaise... incompréhension... jusqu'à ce qu'il voit sa soeur s'effondrée...

Inquiétude... précipitation jusqu'à elle... elle semble ailleurs...

Rien de grave... ce doit être le choc... il ne sait pas comment mais il le sait... et c'est le principal : ça et le fait qu'il se retrouve seul avec l'elfe, comme un signe annonçant que l'interrogatoire devait prendre une nouvelle tournure...

Il se rapproche lentement du prisonnier, le regarde fixement dans les yeux une fois arrivé face à lui... son vis-à-vis a un regard perdu vers l'Impératrice, comme s'il n'avait pas conscience de tout le reste...


*SHLAC*

Le frère plante brusquement une de ses dagues dans le mur, à quelques millimètres de l'oreille du barde, faisant revenir ce dernier à la réalité... il venait de capter son attention...

-"Très belle histoire que la tienne l'ami... très intéressante..."

Le ton était ironique, le silence glacial... l'elfe prenait conscience du drow en face de lui, frappé par la ressemblance qu'il y avait avec celle qui était évanouie à quelques pas...

-"Il y a cependant quelque chose qui m'échappe...
Tu dois d'abord entendre une partie de mon histoire pour mieux comprendre...
J'ai moi aussi été abandonné à mon plus jeune âge. J'ai vécu seul ou presque pendant des dizaines d'années, et j'ai passé encore plus de temps à recherché mon passé et le pourquoi de mon abandon...
"

Silence...

"-Ces dernières heures ont été particulièrement riches en émotion car, alors que je me trouvait pour la première fois face à face avec mon Impératrice, je découvrais qu'elle était ma soeur jumelle..."

D'un geste de la tête il désigne le corps de Voyisha...

"-Je te laisses imaginer l'intensité de telles retrouvailles... pour moi comme pour elle...
Aussi, permet moi de rectifier une de tes paroles : il existe une âme plus dévoué à la sienne que la tienne...
"

Dureté dans le regard...

"-Maintenant, tu comprendras aisément qu'il va falloir m'en dire plus pour me convaincre que tu souhaites le bonheur de ma soeur...
Commences donc déjà par me parler de tes compagnons. Quelles sont leurs intentions?
Réponds bien à ces questions, tu sauveras ainsi ta vie... et peut-être la leur... car je ne laisserait plus personne me séparer d'elle...
"

Il aurait pu réveiller sa soeur, son sommeil n'était pas si profond et il sentait qu'il en était capable. Cependant, son instinct l'avait poussé à ne pas le faire : il devait déjà avoir cette discussion, sans qu'elle ne l'entende... le meilleur moyen de la protéger n'était-il pas de savoir d'abord à qui ils avaient à faire?...

_________________
Ce n'est pas à leur création que les Empires souffrent de ne pas avoir de but, mais plus tard, lorsqu'ils sont fermement établis et les objectifs oubliés et remplacés par des rites sans fondements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fantasyavatars.123.fr
Kalthen
Ambassadeur de l'Aube
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 33
Alliance : Les Marcheurs de l'Aube
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: L'espoir de faire revenir une âme à la lumière.   Sam 13 Sep - 16:00:04



Les compagnons encore en était de marcher se séparèrent rapidement pour retourner fouiller les cadavres déjà froids des maitres-lames. Alexander retraversa difficilement le terrain accidenté au nord de la tour, se protégeant du reflet de la tour du bras. Ce reflet qui avait tout d'abord presque disparu avec la bénédiction de la Vierge Noire était maintenant lentement en train de reprendre tout son intensité. Était-ce du à la condition déclinante de Yasha ? Ou le pouvoir maléfique tapi en ces murs prenait-il le dessus sur le pouvoir divin d'Eilistraée ? Impossible de le savoir, mais une chose est sure : le temps presse.

Alexander retrouva facilement le cadavre difforme et ensanglanté de son opposant. Il détourna le regard lorsq'uil aperçu ce qui restait de son visage. Était-ce vraiment lui qui avait provoqué ces horribles blessures dans un mouvement de rage incontrôlé, avec ses seuls poings ? Cet endroit était-il en train de le rendre fou, ou de corrompre son âme ?

Le paladin resta un instant immobile, tachant de retrouver la sérénité intérieure qui lui permettait d'entrer en communion avec son dieu Torm, mais son esprit glissait sans cesse vers de sombres pensées : Yasha était-il condamné ? Cyril avait-il encore une chance de survivre à sa blessure ?
Quelle horrible surprise recelait cette tour ? Et surtout : était-elle là ? Que lui arrivait-elle ?

Fouillant rapidement les restes de l'équipement du géant drow, Alexander trouva finalement la petite dague au pommeau gravé de quelque affreux reptile à deux têtes, enfouie sous l'imposante masse. L'amulette avait été quand a elle projetée en bas de la pente de gravas, mais les rayons de la tour de miroir reflétées sur son filigrane d'or la firent ressortir nettement dans ce sombre terrain.

Revenant sans autre délai à la base de la tour, il vit Parsifal, Imusam, Lomëriel, Szordrin et Jolamouche qui avaient récupéré le reste des dagues et des médaillons.


Puisse ces armes êtrent la clé de l'énigme ! J'ai l'impression que le temps presse, pour une raison que je ne saurai expliquer. Nous devons entrer dans ces lieux, dus-je défoncer cette maudite porte à coup de poing. Je crois ... Je crois qu'elle est là !

Alexander s'approcha de la fente dans la porte correspondant à la gravure de la créature à deux têtes sur la dague. Alors qu'il allait la placer dans l'interstice, un son lui fit stopper tout mouvement.

Silence !

...

Vous avez entendu ? J'aurais juré entendre un chant venant du haut de la tour ...


Les autres compagnons se regardèrent sans comprendre. Manifestement, ils n'avaient rien entendu. Haussant les épaules devant cette nouvelle énigme, Alexander se retourna vers la porte et plaça la dague à l'endroit indiqué, alors que le reste de ses amis faisait de même.

Alexander recula alors d'un pas en fixant la porte du regard, retenant son souffle avec appréhension. Attendant un quelconque effet.

Ils étaient tout près. Ils devaient entrer !

_________________
Ce n'est pas à leur création que les Empires souffrent de ne pas avoir de but, mais plus tard, lorsqu'ils sont fermement établis et les objectifs oubliés et remplacés par des rites sans fondements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fantasyavatars.123.fr
Kalthen
Ambassadeur de l'Aube
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 33
Alliance : Les Marcheurs de l'Aube
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: L'espoir de faire revenir une âme à la lumière.   Sam 13 Sep - 16:01:03



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La Porte d'Onyx

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Le groupe avaient fouillé les cadavres, et avaient trouvé les huit dagues, et les huit pendentif. Ils avaient d'ailleurs découverts que le pommeau le plus difforme, symbolisant une bête à deux tête n'était autre que le chef des sentinelles, d'une taille démesurée et un fol esprit...

Ils avaient bien compris que puisque les symboles étaient à l'intérieur de cercle creux... les dagues avaient un meilleur format que les médaillions. Avaient-ils tout de même pris soin de les garder... au cas où...?

Huit bras placèrent huit pommeaux dans le creux des huit cercle...

La porte grinça...

Le côté gauche se mit à reculer, tandis que le droit avançait...

Et la porte pivotait ainsi lentement sur son axe... sans s'arrêter...

Auront-ils le temps de tous passer avant que la porte finisse sont tour?



_________________
Ce n'est pas à leur création que les Empires souffrent de ne pas avoir de but, mais plus tard, lorsqu'ils sont fermement établis et les objectifs oubliés et remplacés par des rites sans fondements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fantasyavatars.123.fr
Kalthen
Ambassadeur de l'Aube
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 33
Alliance : Les Marcheurs de l'Aube
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: L'espoir de faire revenir une âme à la lumière.   Sam 13 Sep - 16:03:52



Un Chant, Une Haine, Un Amour ... Tout se mélangeait à cet instant dans cet étrange univers. Certains se retrouvaient, d'autres se rencontraient ... La tension était à son apogée ! Les Ombres ou La Lumière ?


Déclic ...


Enfin ! La porte s'ouvre, le périple les entraine une fois de plus vers une nouvelle étape mais cette fois çi, elle semble être la dernière. Le groupe se regarde sans réellement comprendre ...

Enfin ! Ils ont réussi à débloquer cette Porte d'Onyx, celle qui avait presque scéllée leur ultime espoir ... La porte suit un mouvement circulaire, les esprits comprennent rapidement qu'ils doivent se hater afin de gravir les ultimes marches qui les mèneraient vers, tous l'esperait, elle ... Parsifal s'engage sans vraiment réfléchir. Un bras le retient ... Il comprend tout de suite : Yasha !

Parsifal le pensait ennemi, il connait désormais sa grandeur d'âme !


" Yasha , mon ... ami ! "

Doivent-ils le laisser seul à la merci d'une mort certaine ou doivent-ils le porter afin que lui aussi connaisse l'aboutissement de cette aventure ??

_________________
Ce n'est pas à leur création que les Empires souffrent de ne pas avoir de but, mais plus tard, lorsqu'ils sont fermement établis et les objectifs oubliés et remplacés par des rites sans fondements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fantasyavatars.123.fr
Kalthen
Ambassadeur de l'Aube
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 33
Alliance : Les Marcheurs de l'Aube
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: L'espoir de faire revenir une âme à la lumière.   Sam 13 Sep - 16:04:56



Le regard de Wilderion accompagna la chute de son âme sœur.
Longue chute …
D’une longueur infinie alors qu’il essaye tant bien que mal de se séparer de ses entraves pour la rattraper.
Rien n’y fait.
Il la regarde gisant au sol inconsciente, il le sent ce n’est pas grave mais il ne peut s’empêcher de se sentir mal. C’est de sa faute si elle est dans cet état.
Rien n’est plus douloureux que d’entendre quelque un remettre en cause l’intégrité de son âme.

Wilderion posa son regard sur son âme sœur. Leurs destins sont des plus instables, il le sait.
Pourtant sans en douter il sait aussi qu’ils sont liés au plus haut point.
Il aime cette femme. Il ne sait comment l’exprimer, il ne sait comment se l’expliquer. Il entre dans un territoire où la raison na plus d’emprise et règne en seul maître les sentiments.

Notre relation s’affranchira de la lourdeur des mots pour se concentrer sur la douceur des sentiments, n’est-ce pas Ormaranwe(*).

Long instant de silence, rien ne ce passe rien n’est fait.


*SHLAC*


Wilderion tourne lentement la tête et aperçoit une dague plantée à quelques centimètres à peine de sa tête. Un drow le fixe maintenant avec un air méprisant.


Qui est t’il ?

Il ne l’avait même pas remarqué dans l’ombre de la pièce.

Pourquoi est t’il là.

Le drow commence à parler. Sa voix est dure mais pourtant pleine d’incertitude et de sentiment contradictoire
Wilderion écoute et apprend.
Ainsi il est son frère. Il est sûrement sa plus proche famille… il est important pour elle.

Silence

Le barde fixe intensément le drow. Son amour pour sa sœur est sans frontière, cela ne laisse aucun doute … mais qu’il est naïf et ignorant. Il ne sait rien, il ne comprend rien … Il est comme ces personnes incapable d’envisager des destins plus grand qu’eux.
Aveugle.
Vivre et être guidé par son cœur et sa raison.


Bénis soient les ignorants, murmura Wilderion alors que le drow cherchait à lui prouver qu’il n’y avait pas mieux pour sa sœur que lui-même.

- Je ne peux ni te dire qui sont mes compagnons ni te dire ce qu’ils veulent. Qui suis-je pour connaître le fond de leurs âmes. Toutefois pour la plupart ce sont d’anciens amis de ta sœur si ce que j’ai compris est vrai. J’ai confiance en certain je me méfierait d’autres.
Mais si nous réfléchissons un peu nous pouvons déduire plusieurs choses. Premièrement que tu ne pourras pas protéger ta sœur tout seul, il existe bien trop de menace extérieur mais aussi intérieur. Tu sais très bien ce qui se passe parmi les tiens quand une personne est trop faible pour diriger…
Mon but est de venir en aide à cette femme qui est ta sœur, ton but et de la protéger quoi qu’il t’en coûte non?

Nos buts ne sont t’ils pas similaire alors?


Long silence le drow réfléchissait aux nouvelles paroles du barde.

- Fait moi confiance, murmura Wilderion, et ensemble permettons à ta sœur de se construire un nouvel avenir.




(*) "Âme destinée" en elfique

_________________
Ce n'est pas à leur création que les Empires souffrent de ne pas avoir de but, mais plus tard, lorsqu'ils sont fermement établis et les objectifs oubliés et remplacés par des rites sans fondements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fantasyavatars.123.fr
Kalthen
Ambassadeur de l'Aube
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 33
Alliance : Les Marcheurs de l'Aube
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: L'espoir de faire revenir une âme à la lumière.   Sam 13 Sep - 16:05:58



Le silence durait... le drow était immobile, fixant le barde... au fond de lui se répétait les paroles de l'elfe, celà devait l'aider à prendre une décision et vite car le temps était une chose qu'il ne possédait plus...

*Fais moi confiance...
Nos buts ne sont t’ils pas similaire alors?...*

Des buts similaires?... oui, à condition que toutes ces paroles soient la vérité, et il n'avait aucun moyen d'en être sûr...

*tu ne pourras pas protéger ta sœur tout seul...*

Là, il marquait un point... il y avait du vrai. Sanguinus n'était pas vraiment seul, mais les alliés se faisaient rare en cet endroit... Et ce temps, ce temps qui défilait contre lui...

*ce sont d’anciens amis de ta sœur...*

Les gardiens! Il en avait la confirmation maintenant. Le barde jouait franc jeu là-dessus alors pourquoi pas sur le reste... c'était un risque, un gros risque que de lui faire confiance... mais n'en était-il pas un aussi que de ne pas lui faire confiance...

Doute profond... la décision devait se faire maintenant...

Les gardiens ne lui faisaient pas peur. Ils arriveraient affaiblis et ne pourraient rien contre lui : cela au moins était une certitude. Non, ce qui l'inquiétait c'était comment elle réagirait... ne serait-ce pas un choc de trop pour elle... mais avait-il encore vraiment le choix?... comment les éviter maintenant qu'ils étaient si proche?...


*J’ai confiance en certain...
je me méfierait d’autres...*

C'était ça le plus important! Il avait des doutes, si ces paroles étaient vrai, alors il avait des doutes!

La réflexion n'avait que trop durée... soit il faisait confiance à cet elfe, soit il le tuait..


-"Tes propos sont intéressants mais ce que tu me demandes n'est pas si évident. Nous avons effectivement le même objectif si il s'avère que tu dis vrai. Et là nous entrons dans une impasse..."

Le drow scrutait les yeux du barde, cherchant à y desceller la moindre information. Rien, les yeux qu'il avait en face de lui restaient impassible. Bien que jouant sa vie, leur propriétaire ne montrait pas de signe de faiblesse ou d'impuissance. Sanguinus commençait à le respecter pour ça.

"-Je n'ai pas les moyens de fouiller ton esprit. Mes connaissances dans la magie sont trop faible pour me le permettre : ce n'est pas ma spécialité. Elle le pourrait surement..."

Il tourna la tête vers sa soeur... pincement au coeur... Sa décision allait concerner sa vie à eux deux, en avait-il le droit?... Quelle serait sa réaction?...

Subitemment, et avec une grande célérité, il tira la dague planté dans le mur et fit parcourir la lame de haut en bas sur le corps de l'elfe... le geste était précis car seule la toile fut taillée, la chair n'était touchée à aucun endroit...

Tout aussi rapidement il retint le corps de son allié de circonstance dans sa chute afin qu'il se réceptionne debout. Enfin, il lui tendit sa rapière en guise de bonne foi...


"-Même si je pense que tu joues mieux de la musique que tu manies ceci, on ne sait jamais... Je prends un risque en faisant celà et j'espère ne pas avoir à le regretter.
Je ne suis pas un drow comme tu t'en fait l'idée : la guerre des races, les trahisons, les corruptions... Les grandes idées de ce monde ne m'intéressent pas. Se battre pour un peuple ou pour un autre, défendre une cause plus qu'une autre : tout celà n'a pas la moindre importance. Jusqu'à aujourd'hui je ne m'occupait que d'une chose : survivre...
Maintenant, je dois faire en sorte qu'elle aussi survive, je suis pret à tuer pour celà et crois moi c'est un des rares domaines dans lequel je n'ai rien à envier aux autres drows, bien au contraire...
Décris moi ceux dont tu te méfies, poses moi tes questions si tu en as à mon sujet, mais fais vite car nous avons peu de temps!
"

Le choix avait été pris, il fallait dorénavant se préparé à la suite. Un cap avait été franchi, un pas de plus vers le dénouement finale...

_________________
Ce n'est pas à leur création que les Empires souffrent de ne pas avoir de but, mais plus tard, lorsqu'ils sont fermement établis et les objectifs oubliés et remplacés par des rites sans fondements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fantasyavatars.123.fr
Kalthen
Ambassadeur de l'Aube
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 33
Alliance : Les Marcheurs de l'Aube
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: L'espoir de faire revenir une âme à la lumière.   Sam 13 Sep - 16:06:52



Le regard fixé sur la porte pendant de longues secondes, Alexander fut submergé par un immense sentiment de soulagement quand la elle émit un déclic et se mit à bouger sur son axe. Un obstacle de moins sur le chemin de leur quête.

La porte s'ouvre enfin ! En avant compagnons !

Le paladin s'engagea immédiatement dans l'ouverture, regardant à gauche et à droite dans la pénombre de la tour, guettant d'éventuels ennemis tapis près de l'entrée. Il allait s'engager plus loin sans attendre quand l'exclamation de Parsifal le fit se retourner. Il comprit immédiatement le problème en voyant la porte continuer sa lente rotation : certains d'entre eux risquaient de rester coincés à l'extérieur, tandis que les autres seraient pris au piège, sans moyen de ressortir.

Enfer ! Maudits mécanismes drows ! Vite tous, à l'intérieur ! Nous devons aider Yasha à entrer, le laisser à l'extérieur signifierait sa perte assurée.

Alexander avisa alors les multiples engrenages du mécanisme de rotation de la porte qui émettait de faibles grincements. Jurant tout bas, il se précipita à côté puis, faute d'autre moyen dans le peu de temps qu'il avait, enfonça d'un coup rageur le pommeau de son épée dans un des engrenages, espérant ainsi assez ralentir la fermeture de la porte pour permettre à tout ses amis de passer. Forçant avec son épaule meurtrie, Alexander tenta de retenir de toutes ses forces le mouvement inexorable de la machine.

_________________
Ce n'est pas à leur création que les Empires souffrent de ne pas avoir de but, mais plus tard, lorsqu'ils sont fermement établis et les objectifs oubliés et remplacés par des rites sans fondements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fantasyavatars.123.fr
Kalthen
Ambassadeur de l'Aube
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 33
Alliance : Les Marcheurs de l'Aube
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: L'espoir de faire revenir une âme à la lumière.   Sam 13 Sep - 16:07:45



Le moment où la porte se mit en branle arriva comme un énorme soulagement après les quelques secondes lourdes d'attente qui avaient précédé. L'idée avait été la bonne. Mais à présent il fallait rapidement en profiter car, toute lente que la rotation fût, elle ne semblait pas vouloir s'arrêter.

La porte noire avait déjà atteint la moitié de son tour, offrant un passage plus noir encore vers l'intérieur de la tour. Mais déjà l'ouverture se rétrécissait.

Alexander venait d'entrer et essayait de bloquer le mécanisme.
Cyril regarda le chevalier mais ne crut pas un instant qu'une lame, aussi solide fût-elle, parviendrait à enreiller les mécanismes des drows. Il fallait entrer. Coûte que coûte.

Yasha.

Parsifal venait de soulever un problème : que fallait-il en faire? Certainement pas le laisser là tout seul, car il vivait encore. Mais l'emmener à l'intérieur ferait de lui un poids qui ne manquerait pas de les ralentir davantage. Un échange de regard avec Lomëriel rassura Cyril. L'elfe, silencieuse ou presque depuis la funeste nouvelle de la disparition de son ami, ne pouvait laisser un nouvel individu mourir en ce jour. Bien que ce fût un drow.


- Je vais rester auprès de Yasha, dit-elle. Entrez, vite! Si je vous suis je serai presque aussi inutile que lui de toute façon. Je resterai ici, et l'aiderai à repousser la mort. Ne vous en faites pas pour nous.

Pendant ce temps, la porte continuait son mouvement inéluctable alors qu'Alexander s'obstinait à bloquer le mécanisme en jouant avec sa lame.

Cyril avait pris sa décision. Lui non plus ne servirait plus à grand chose avec sa blessure. Mais il avait a présent oublié la douleur physique, et préférait enter que de subir une autre blessure, morale, s'il ne terminait pas sa mission.
Le paladin se précipita aussi vite qu'il le put et rejoignit Alexander de l'autre côté de l'axe. Il tenta avec lui d'empêcher la lourde cloison d'onyx de séparer le groupe en deux, alors que leurs compagnons restés dehors ne surent quelle décision prendre.


- Vite! Entrez! cria Cyril.

_________________
Ce n'est pas à leur création que les Empires souffrent de ne pas avoir de but, mais plus tard, lorsqu'ils sont fermement établis et les objectifs oubliés et remplacés par des rites sans fondements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fantasyavatars.123.fr
Kalthen
Ambassadeur de l'Aube
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 33
Alliance : Les Marcheurs de l'Aube
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: L'espoir de faire revenir une âme à la lumière.   Sam 13 Sep - 16:08:29



Bien qu'il pensait que leur idée était la bonne, et que la porte s'ouvrirait dès que les huit dagues seraient placées dans les orifices correspondants, Imusam fut lui aussi soulagé lorsqu'il entendit le déclic du mécanisme et qu'il vit la structure d'Onyx commencer à tourner sur elle même.

Mais stupidement, il n'avait pas réfléchi à comment le groupe devrait se comporter une fois la porte ouverte. Lesquels devront monter en haut? Que faire des blessés? L'étape de la porte était loin d'être finie, ils étaient en train de vivre sa phase la plus cruciale : décider en quelques secondes du sors de chacun.

Comme les autres, Imusam devait prendre en quelques fractions de seconde la bonne décision...
De toute façon il en n'eut pas le temps, mais il n'hésita pas. Il avait la chance de ne pas être blessé, juste un peu émoussé physiquement, mais plus fort que jamais moralement. Il n'était pas le meilleur combatant, il savait qu'il n'avait que peu de chances de survie face au moindre combatant adverse, mais il ne pensait pas pour autant être un poids pour le reste de la troupe. Il pourrait certainement se rendre utile.

Et si jamais l'un d'eux devait mourrir face à un danger, il préférait que ce soit lui, et il se sacrifiera sans problème, pour laisser aux autres une chance de se rapprocher de leur but. Il préférerait même mourrir dans ces conditions : il était l'un des plus vieux, et n'avait plus d'autre projet dans sa vie. Mourrir au milieu, et surtout pour aider ceux qu'il a si longtemps cotoyés et appréciés serait pour lui un magnifique aboutissement.

Entendant de plus l'injonction de Cyril, il se retrouva en un éclair de l'autre côté de la porte, et il essaya lui aussi de ralentir le mouvement de la porte en placant sa hache dans les engrenages. N'ayant pas assez de place pour pouvoir exercer la moindre pression sur le mécanisme, il poussa Cyril et il prit sa place, à côté d'Alexander.


Ne vas pas réveiller ta blessure ! Tu seras plus utile que moi par la suite

Mais il avait beau pousser le plus fort possible sur sa hache, il ne pensait pas avoir d'influence sur le puissant mécanisme drow, et se sentait inoxérablement emporté par lui. Il devrait bientôt retirer sa hache, avant qu'elle ne se brise.
Les autres devaient faire vite.

_________________
Ce n'est pas à leur création que les Empires souffrent de ne pas avoir de but, mais plus tard, lorsqu'ils sont fermement établis et les objectifs oubliés et remplacés par des rites sans fondements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fantasyavatars.123.fr
Kalthen
Ambassadeur de l'Aube
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 33
Alliance : Les Marcheurs de l'Aube
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: L'espoir de faire revenir une âme à la lumière.   Sam 13 Sep - 16:09:37




Les escaliers étaient escarpés. Le portail était encore loin, bien loin, mais il n'en avait cure, il allait gravir les flancs de la montagne.
Bien que la nuit soit perpétuelle, les étoiles resplendissaient, le ciel nocturne était une gangue de joyaux célestes brillants d'une infinité de feux.
L'escalier, d'argent veiné d'or et d'orichalque, luisait avec bienveillance pour tout fidèle au coeur pur.
Des fleurs d'or, de diamant, de grenats et de toutes sortes de cristaux fleurissaient à proximité des escaliers.

Tout ceci était son chemin, sa vie, un prélude à la paix et la sérénité.

Seconde halte...

Yasha avait trouvé la force de franchir le premier palier: la Stèle de l'Entraide. Cette première étape lui permit de venir en aide à ses compagnons en les aidant à trouver la clef.
Les stèles représentent, pour un elfe noir dédié à Eilistraée, les étapes de sa foi; il s'agit d'épreuves toutes différentes les unes des autres.

Arrivé devant le petit autel, l'albinos ne vit rien qui puisse lui indiquer ce qu'il devait accomplir. Il commença à tourner en rond, à étudier l'endroit, regarder les piliers soutenant la coupole protégeant l'autel, mais aucun indice n'était présent.
S'il ne trouvait pas, il resterait bloqué en cet endroit, et son âme finirait par se dissoudre.
Le temps passa, bien qu'en ce lieu il n'existe pas. L'elfe noir commençait à s'énerver, son angoisse devenait quasiment palpable, il frôlait l'hystérie.


Je dois trouver mon épreuve! Je dois trouver des indices! Je n'ai pas le choix, je dois les trouver! Je dois ... Je dois... c'est ... mon ... devoir ... devoir ... Devoir !


Le Devoir!


A ce moment, une jeune drow virginale apparut, tel un spectre, à l'opposé de Yasha, derrière l'autel.


Je Te connais, et Tu Me connais, Tu le sais. Tu sais quelle est Ton épreuve. Tu n'as pas accompli Ton devoir envers Ta Soeur Perdue. Tend Ta main, et donne-lui ceci. A cette condition unique, Ton épreuve sera achevée.


Yasha, immobile, terrassé par l'aura de sa Déesse, ne pouvait pas ne pas se soumettre à Sa volonté. Il tendit sa main gauche, paume ouverte vers le ciel étoilé. La forme Virginale d'Eilistraée tendit Sa main et y déposa une broche d'argent d'une forme de croix pattée.
Le brouillard survint subitement, la Déesse disparut de sa vue; le bijou devenant d'une blancheur étincelante, la chaleur explosa d'un coup ........



----------------------------------------------------------



Devant la porte noire de Barad Ilythiiri, les compagnons de Yasha commençaient à entrer dans la Tour.
Soudain, un cri retentit. Tous se retournèrent.
La jeune elfe était évanouie, et devant elle, le corps de Yasha était entouré d'une brume luminescente. Tous purent voir les plaies disparaitre ainsi que toutes traces de sang.
Le corps s'anima et Yasha se retrouva en position debout sous les yeux de ses compagnons qui, stupéfaits, n'osaient bouger. Les paupières s'ouvrirent et firent place à deux agates totalement laiteuses.


il faut avancer, les secondes s'égrènent et les Funestes Destins s'approchent.


Yasha, toujours entouré de sa brume, fondit à la vitesse d'une flèche par-delà la porte et disparut dans les couloirs de la Tour. Seul signe de présence passée, sa sacoche et sa cape trainaient aux côtés de Lomëriel. Ses lames étaient absentes...

_________________
Ce n'est pas à leur création que les Empires souffrent de ne pas avoir de but, mais plus tard, lorsqu'ils sont fermement établis et les objectifs oubliés et remplacés par des rites sans fondements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fantasyavatars.123.fr
Kalthen
Ambassadeur de l'Aube
avatar

Nombre de messages : 942
Age : 33
Alliance : Les Marcheurs de l'Aube
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: L'espoir de faire revenir une âme à la lumière.   Sam 13 Sep - 16:10:33



~~~~~~~~~~~~~~~~
La porte d'Onyx
~~~~~~~~~~~~~~~~

Quatre entrés.
Quatre encore dehors.

Et la porte grince...

Les gardiens parvenaient à ralentir le rouage... mais l'épée commençait à plier... et le passage maintenant n'était étroit que pour une seule personne.

Malaise.

Lomeriël tremblait... et un cri sorti soudain de sa gorge.


"Je ne peux pas!"

A l'intérieur, ils ne la voyaient déjà plus, et commençait faiblir face à la pression de la porte.

"dépêchez-vous!"chuchotait-on de l'intérieur...

Lomeriël pleurait... se recroquevillait sur elle même...


"J'ai mal... au ventre... je sens que mon mari... il faut que j'aille le retrouver... je suis en train de mourir, et je dois être sûr que... je dois m'arrêter là, je dois rentrer chez moi... laissez-moi... je suis désolée."

Jolamouche, Szordrin et Parsifal se regardaient tour à tour.

"Il faut que quelqu'un l'accompagne, dit Jolamouche, mais je veux sauver Voyisha! Je ne peux pas abandonner maintenant...
- Ne t'inquiète pas, fit Parsifal, mon ami, il faut aussi sauver Lomëriel. On ne doit pas choisir entre deux vies. Accompagne là... et quand nous nous reverrons, nous serons tous ensemble, avec Lomëriel... et Voyisha. A moins que tu veuille que je l'accompagne...
- Non... toi ou moi... un seul ne peut rentrer de toute manière... dépêche toi!"

Et d'un geste franc et assuré, Jolamouche, dans toute sa vaillance, poussa Parsifal à l'intérieur de la tour.

La porte était maintenant presque fermée...

"Szordrin!, appela Parsifal, essaye!

L'elfe essaya alors de se faufiler... mais même pour un elfe , le passage était déjà trop juste. La moitié de son corps était déjà entré quand un bruit effroyable retenti.

L'épée d'Alexander venait de se briser, et l'élan que la force du rouage fit se fermer la porte d'un seul coup, sur le corps frèle de Szordrin.

Il ne cria pas.
Pas le temps de sentir la douleur, sans doute.

A l'intérieur comme à l'extérieur, les visages restèrent pétrifiés sur Szordrin, pris au piège, et sans vie.

Jolamouche prit la main de Lömeriel...


"Venez... nous ne pouvons rien pour lui... il ne faut plus trainer ici..."

Et il se faufilèrent entre les flammes, pour regagner la sortie... si c'était encore possible...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

A l'intérieur, les cinq gardiens étaient face à un grand escalier tortueux. Des portes cadenassés se repartissaient dans de longs corridors sans fenêtres, à chaque étage.

Le silence qui reignait dans ces escaliers étaient encore une épreuve presque insoutenable pour des humains ou des nain.
Un silence aussi sourd que l'aveuglement peut être à la nuit...
Un silence qui ne veut pas dire qu'aucun bruit n'existe... Un silence magique qui masque tout les bruits...
Ainsi, les gardiens ne pouvaient entendre leur propre pas dans l'escalier. Leur souffle même devenait silence.
Parfois, des hurlements provenant de derrière les portes brisaient ce silence, provoquant des sifflements aux oreilles... comme si d'un seul coup tous les sons qui devaient être entendus dans cette tour étaient décuplés.

Puis plus rien... et l'on redevenait sourd. Même Yasha était soumis à ce silence... mais ses oreilles le supportaient, et il ne ressentait pas de sifflement. Il devenait encore un guide... Bien que tous devaient à tout moment pouvoir réagir aux sons qu'ils entendaient, au cas où cela pouvait être un indice pour trouver l'endroit où se trouvait l'impératrice.

_________________
Ce n'est pas à leur création que les Empires souffrent de ne pas avoir de but, mais plus tard, lorsqu'ils sont fermement établis et les objectifs oubliés et remplacés par des rites sans fondements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fantasyavatars.123.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'espoir de faire revenir une âme à la lumière.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'espoir de faire revenir une âme à la lumière.
Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» comment entretenir l'albatre
» [Grimoire Ship] [FB] Un rêve d'accompli !
» Idées pour faire revenir PMT
» [C'est terminé, ha ha ha !!! Manque 1 Validation]Je vais devenir le Seigneur des pirates !!!!
» [Aller-retour] Pokémon fabuleux et quelques évos par échange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Cimes d'Aziel : le Sanctuaire de l'Aube :: Aile Principale du Sanctuaire :: Bibliothèque-
Sauter vers: